CONSEILS DE CPI

Evaluer le prix au plus juste

Lorsque l’on vend un bien auquel on a consacré du temps et de l’argent, on est souvent tenté, de surévaluer son prix. Une estimation juste, permettra de vendre plus rapidement et de ne pas déclencher de la méfiance de la part des acquéreurs potentiels à la vue d’une annonce publiée depuis longtemps.

Pour l’estimation de votre bien, l’idéal est de faire appel à un professionnel objectif.

Préparer un dossier complet

Réunissez tous les diagnostics nécessaires à l’acquéreur potentiel, les plans, une description détaillée du bien, montant des charges mensuelles, taxes foncières, etc.

Plus le dossier est complet et apporte des informations intéressantes à l’acheteur, plus vous démontrez votre sérieux et développez vos possibilités de ventes.

Ne pas cacher les défauts

Votre maison a des défauts ? Papier peint décollé, robinet qui fuit ?
Ne le cachez surtout pas lors de la visite !

Deux solutions s’offrent à vous : réparer ou prévenir. En effet, si votre potentiel acquéreur s’aperçoit que vous lui cachez des défauts, il risque de se méfier et de se braquer, mettant en danger vos possibilités de vente.

Relooker

Lors d’une vente, il vous sera toujours conseillé de troquer votre décoration intérieure originale contre une ambiance moderne des tons neutre et espace et volumes optimisés. L’idée est de permettre à chacun de se projeter grâce à un décor dépersonnalisé.

Mettre en pratique les techniques de home staging, permettra également de donner un coup de neuf à votre bien, gagnant ainsi des points auprès des futurs acquéreurs.
Le choix des acheteurs se fait souvent en quelques secondes !

Soigner les visites

Les visites sont le moment crucial d’une vente. Aussi il faudra choisir le moment qui met le plus votre bien en valeur.
Il sera également nécessaire de soigner votre bien (propreté, rangement) et de vous montrer disponible tout en laissant au visiteur l’opportunité de découvrir le bien par lui même.

Il doit absolument repartir de chez-vous avec une idée très précise et claire de ce qu’il a vu et une bonne impression !

Valoriser l’implantation

Lors d’un achat, une des points cruciaux est sans aucun doute l’implantation géographique du bien.

Aussi, lors des visites ou des diverses descriptions, pensez à toujours présenter les attraits de votre quartier, les commerces et toutes sortes de commodités.

Négocier

Et oui ! La négociation est également une partie importante de votre vente. En effet, votre acquéreur, va, c’est inévitable, négocier votre prix de vente, votre rôle ici c’est d’être assez fin négociateur pour le contenter sans vous léser.

C’est une tâche difficile pour laquelle faire appel à un professionnel peut toujours aider.

Obtenir des garanties financières

Lorsqu’on fait les démarches d’engagement à un acquéreur, mieux vaut ne pas se tromper ! En effet, s’il se désiste après avoir connu un refus de financement notamment, il vous faudra tout recommencer avec quelqu’un d’autre.

Il est cependant assez compliqué d’obtenir ces informations sans faire appel à un professionnel de l’immobilier.

Etre attentif aux promesses et actes de ventes

La promesse de vente est l’accord verbal précédant la vente, il permet à l’acquéreur de réserver le bien en échange d’une indemnité d’immobilisation.
L’acte de vente, lui, rempli par un notaire, est le seul à attester d’une vente.

Ce sont donc des documents officiels vous permettant d’obtenir des garanties, il est donc primordial d’être attentif lors de leur rédaction.

S’entourer de professionnels

Vous disposez maintenant de quelques conseils de 1894 pour réussir votre vente.

Mais pour être réellement assuré de sa réussite et bénéficier d’une certaine sécurité, rien de mieux que de faire appel à des professionnels. Il vous éviteront de tomber dans certains pièges et vous permettront d’éviter de vous occuper de toutes les démarches.

Préparer le champagne...

Vous allez enfin pouvoir quitter ce trou, ça se fête !